Explained by Foodcom: Modes et Conditions de Paiement

Auteur
Martyna Kaniewska
01.03.2023
9 min de lecture
Explained by Foodcom: Modes et Conditions de Paiement

Vous souhaitez travailler avec Foodcom et vous ne savez pas par où commencer ? Nous avons préparé un petit guide pour vous, où vous apprendrez les informations les plus importantes sur la façon de travailler avec Foodcom. Cette fois-ci, nous allons nous intéresser de plus près aux finances. Si vous vous demandez quel mode de paiement convient le mieux à votre entreprise, lisez notre résumé détaillé des types et des conditions de paiement, et découvrez quel modèle vous devriez choisir.

Les paiements interentreprises sont effectués entre deux marchands pour des biens ou des services. Les chèques papier sont une méthode courante que les entreprises utilisent pour se payer entre elles. Compte tenu de la complexité des paiements interentreprises, de plus en plus d’entreprises optent pour le suivi des paiements numériques. Les solutions de paiement numérique accélèrent l’émission, la réception et le traitement des paiements, ce qui peut améliorer la trésorerie d’une entreprise.

Les paiements interentreprises sont affectés par une multitude de facteurs qui n’affectent pas de la même manière les paiements des consommateurs.

  • Le volume : les paiements entre commerçants ont tendance à être plus élevés que les paiements entre consommateurs.
  • La fréquence : les commerçants sont beaucoup plus susceptibles de conclure des contrats qui prévoient des transactions régulières et récurrentes.
  • Secteur d’activité : certaines industries ont des exigences particulières en matière de paiement.
  • Personnes impliquées : de nombreuses personnes sont impliquées dans chaque transaction interentreprises, notamment les équipes chargées des comptes clients, des comptes fournisseurs, de la facturation et des achats.
  • Délais de paiement : les cycles de paiement B2B sont généralement plus longs que pour les paiements à la consommation. 

Les Modes de Paiement

Avec autant de modes de paiement disponibles sur le marché, il est difficile de dire lequel est le meilleur pour les transactions B2B. Dans la plupart des cas, les entreprises proposent plusieurs options pour répondre aux besoins de plusieurs clients.

CAD

Le financement en espèces contre documents (CAD) est une méthode par laquelle un importateur paie les marchandises avant de les recevoir. Pour s’assurer que les deux parties sont satisfaites de la transaction, un tiers reçoit les documents d’expédition et de propriété des marchandises exportées. Ce n’est qu’une fois le paiement effectué que les marchandises sont transférées à l’acheteur – ou importateur. Cette situation est semblable à celle des transactions immobilières, où une partie non impliquée détient l’argent en dépôt fiduciaire jusqu’à ce que le transfert du titre de propriété de la maison soit terminé. L’exportateur a une garantie de paiement pour les marchandises livrées et l’importateur peut être assuré de recevoir les produits achetés. Celle-ci élimine les problèmes liés aux transactions transfrontalières.

L’exportateur prépare les documents pour l’expédition dès que l’acheteur passe la commande. L’entreprise transmet ensuite ces documents à une institution financière qui conduit la transaction. L’établissement conserve les documents jusqu’à ce que l’expédition arrive et que l’acheteur paie les marchandises. Une fois le paiement reçu, les documents sont transférés à l’importateur tandis que l’exportateur reçoit l’argent. Même si un tiers détient les documents d’expédition, l’exportateur reste propriétaire des marchandises jusqu’au transfert de l’argent. L’importateur ne peut prendre possession de la cargaison que lorsqu’il est en possession du titre et des documents d’expédition. 

Inkaso

Il s’agit d’une forme de paiement conditionnel. Une agence de recouvrement (généralement une banque) collecte une somme déterminée pour le compte d’un mandant et, en retour, transfère un objet de recouvrement à une entité déterminée selon les conditions spécifiées par le mandant. L’objet de l’encaissement peut être des documents commerciaux (par exemple, une facture, un certificat d’origine, des documents de transport, des documents d’assurance, etc.) et des documents financiers (par exemple, une lettre de change, un chèque, un bordereau de paiement, une traite bancaire, une action, une obligation).  Du point de vue de l’exportateur, l’encaissement offre : un moyen de contrôler les marchandises jusqu’à ce que la facture soit payée ou acceptée et une possibilité d’escompter la facture à la banque de l’exportateur. Depuis la perspective de l’importateur, cette méthode réduit le risque de ne pas recevoir les marchandises, en permettant de payer à l’arrivée des marchandises et d’obtenir un crédit commercial dans le cas d’un recouvrement avec paiement différé.

LC

Les lettres de crédit sont un autre instrument sûr à la disposition des commerçants internationaux. Une LC est une promesse faite par une banque au nom de l’acheteur que le paiement sera effectué à l’exportateur si les conditions énoncées dans la LC sont remplies, comme en témoigne la présentation de tous les documents requis. L’acheteur établit le crédit et paie sa banque pour la prestation de ce service. Une lettre de crédit est utile lorsqu’il est difficile d’obtenir des renseignements fiables sur le crédit d’un acheteur étranger, mais que l’exportateur a confiance dans la solvabilité de la banque étrangère de l’acheteur. La lettre de crédit protège également l’acheteur, puisque l’obligation de payer ne naît pas avant que les marchandises aient été expédiées comme promis.

Modalités de paiement

Il existe plusieurs options concernant les conditions de paiement. Le plus souvent, nos partenaires attendent le paiement des marchandises à une date proche de celle du chargement, y compris un paiement anticipé, afin que les transactions se déroulent sans heurts.

Seriez-vous intéressé par l’achat de nos produits ? Les conditions les plus courantes sont le paiement anticipé. Nous adapterons les conditions de l’opération afin que tout reste transparent.

Faire du commerce avec Foodcom S.A.

Vous avez d’autres questions sur la partie financière des transactions ? Contactez-nous ! Notre grande équipe de support commercial aidera nos commerçants à réussir les contrats et les transactions commerciales de manière fluide et efficace afin de garantir la meilleure qualité de service à tous nos partenaires commerciaux. Notre département financier sera responsable de toutes les questions liées à la partie financière de la transaction. Avec l’aide de notre service commercial, Foodcom s’efforce toujours de trouver un moyen de travailler dans les meilleures conditions avec ses clients pour répondre à leurs attentes. Ici, nous ferons tout notre possible pour trouver des solutions à tout problème qui pourrait survenir sur le chemin d’une coopération mutuellement bénéfique.

En savoir plus sur « Lactosérum Acide en Poudre »
Acid Whey Powder
620 EUR
1.64%

Abonnez-vous à notre Newsletter pour en savoir plus sur nos produits